Ein Tag im Leben von...

Dr Claude Haller

Une journée avec...Dr Claude Haller

L’Hôpital du Valais pousse les portes du bloc opératoire pour suivre le Dr Claude Haller médecin-chef au service de chirurgie et responsable de l’unité de chirurgie vasculaire de l’Hôpital de Sion. Nous avons pu assister à plusieurs opérations et constater une importante organisation au cœur même de l’Hôpital.

Déroulementde la journée

07:15

À peine arrivé à l’Hôpital le Dr Claude Haller se dirige en salle de réunion pour le colloque de garde de chirurgie qui a lieu tous les matins. Là, les différents cas sont présentés aux médecins spécialistes ainsi qu’au médecin-chef pour définir les prises en charge adéquates. Les nombreux échanges permettent d’évaluer les cas et de bénéficier de l’expérience de chacun.

08:00

Jessica Di Dio et Mélanie Noris, instrumentistes du bloc opératoire, aident le chirurgien à se préparer en vue de l’opération d’un patient souffrant d’une occlusion (artère bouchée) artérielle à la jambe droite. La première étape consiste à effectuer une artériographie (injection indolore d’un produit de contraste pour observer et vérifier la perméabilité de l’artère durant l’opération).

08:39

Le Dr Haller, secondé par le Dr Rudolf Feer (chef de clinique) et Mélanie Noris (instrumentiste), prépare et place le stent qui permettra de maintenir le flux artériel dans la jambe du patient. L’opération, sous anesthésie locale, s’est déroulée comme prévu. Après quelques explications et recommandations au patient, ce dernier est déplacé en salle de réveil puis conduit à l’hôpital de jour.

09:05

Le Dr Jean-Claude Granges, médecin adjoint du service d’anesthésie, prépare la patiente pour l’opération en effectuant une anesthésie locale au niveau du cou.

10:45

Fin de l’opération, qui aura duré plus d’une heure. Le Dr Haller informe la patiente que l’opération s’est déroulée comme prévu et que tout s’est bien passé. L’infirmière anesthésiste rassure la patiente, le temps que les chirurgiens effectuent les points de suture, avant de la conduire en salle de réveil. L’instrumentiste ainsi que l’aide de salle procèdent à l’inventaire du matériel à l’aide d’une check-list.

13:44

Le Dr Haller se change à nouveau pour retourner en salle d’opération et assister à la fin de la pose du stimulateur médullaire (appareil qui permet de brouiller le signal d’une douleur en émettant des signaux électriques) par un collègue.

17:50

Le docteur Claude Haller retourne en salle pour les deux opérations encore prévues pour cette fin de journée. Il finira sa journée deux heures plus tard.

07:25

Le Dr Haller et les autres médecins-chefs de chirurgie, accompagné des médecins en formation, se rend aux soins intensifs pour prendre connaissance de l’état des patients séjournant aux soins intensifs.

08:10

De nombreux échanges entre Valentin Roessli TRM (Technicien en Imagerie Médicale et référent des équipements à Rayons X) permettent de diriger l’examen. Ce technicien est également chargé d’optimiser l’utilisation des équipements afin de réduire au maximum les doses rayonnement pour l’équipe médicale et pour le patient.

08:55

Dès que le patient a quitté la salle d’opération, les assistantes, le TRM, l’infirmière anesthésiste et les chirurgiens rangent les lieux, font l’inventaire des instruments et du matériel et préparent l’arrivée d’une patiente qui souffre d’une sténose de l’artère carotide. Il y a urgence car les éléments qui obstruent l’artère risquent de se fragmenter et d’atteindre le cerveau. La salle est entièrement nettoyée et le plateau stérile accueille l’ensemble des instruments minutieusement disposés et préparés en vue de l’opération.

09:25

L’opération commence. Chaque geste et chaque échange entre les membres de l’équipe sont précis et étudiés. Nous avons l’impression d’assister à un récital d’un orchestre parfaitement entraîné tant les étapes s’enchaînent naturellement, comme si elles avaient été répétées des milliers de fois.

12:15

Le Dr Haller se rend au colloque de chirurgie vasculaire hebdomadaire. Comme lors du colloque de chirurgie, les cas sont évoqués et discutés entre les différents spécialistes présents (radiologues, néphrologue, chirurgiens et le Dr Johnny Vogel l’un des trois angiologues établis en ville). Les opérations et traitements qui peuvent alors être planifiés bénéficient de l’expérience et du professionnalisme de l’ensemble du corps médical présent. Un procès-verbal est effectué par Madame Patricia Loesch (secrétaire du Dr Haller) et envoyé à tous les membres.

15:05

Le Dr Claude Haller se rend au lit du patient opéré le matin même à 8 heures. L’opération étant effectuée avec une technique mini invasive endovasculaire (petite ponction limitant le traumatisme du corps) permet au patient de quitter l’hôpital quelques minutes après le bilan effectué en compagnie du médecin. Quelques recommandations sont faites et un rendez-vous est fixé pour le suivi.

Select your favourite hospital