Filière infarctus STEMI

Il y a chaque année en Valais environ 600 patients pris en charge en urgence à l’Hôpital du Valais pour des symptômes d’infarctus dont environ 150 pour un infarctus de type STEMI (infarctus avec sus-décalage du segment ST). L’infarctus aigu du myocarde de type STEMI engage le pronostic vital et requiert une prise en charge urgente à l’hôpital de Sion où le patient bénéficiera d’une coronarographie et de la réouverture de l’artère du cœur responsable de l’infarctus. 

Voici le « Memento HELP – Adopter le bon comportement en cas d’urgence » de la Fondation Suisse de Cardiologie . ATTENTION : CHAQUE MINUTE COMPTE !

Vous pouvez également consulter le « Memento HELP – Adopter le bon comportement en cas d’urgence » de la Fondation Suisse de Cardiologie.

Bien que les patients souffrant d’un infarctus bénéficient déjà d’une prise en charge 24h/24 depuis plus de 20 ans en Valais, une filière de soins spécifique pour tous les patients du Valais a été mise en place. Cette prise en charge très rapide réunit absolument tous les acteurs, aussi bien intra- qu’extrahospitaliers, impliqués dans la prise en charge des patients atteints d’un infarctus (médecins des urgences ou des soins intensifs, cardiologues, infirmières, techniciens en radiologie, physiothérapeutes, professionnels de la réadaptation, mais aussi personnel administratif et de gestion des flux). Elle débute donc au niveau des services de secours pré-hospitaliers (ambulances, hélicoptère, service médical d’urgence/SMUR) qui transportent le patient jusqu’aux urgences de l’hôpital de Sion où il sera ensuite pris en charge par les cardiologues. A la sortie de l’hôpital, les patients peuvent encore bénéficier d’un programme de réadaptation cardiaque stationnaire à Montana ou ambulatoire à la Clinique Romande de Réadaptation.  Toute cette organisation très précise a été formellement établie et finalement mise en œuvre au mois de mai 2017. Les objectifs essentiels de cette nouvelle filière formalisée de prise en charge sont les suivants :

  • L’amélioration de la qualité de prise en charge et de la sécurité du patient
  • La facilitation du travail et une meilleure coordination des intervenants
  • L’amélioration de la satisfaction des patients et du personnel
  • Une utilisation des ressources plus rationnelle
  • L’instauration d’une culture d’amélioration/formation continue au sein du personnel

L’amélioration continue de la filière de prise en charge en question est permise grâce au suivi des incidents déclarés par le personnel, au suivi d’indicateurs (notamment de délais de prise en charge) et à l’analyse des réponses aux questionnaires de satisfaction des patients et des collaborateurs mis en place dans le cadre du projet.

Un premier bilan en fin d’année 2017 fait notamment état, chez les patients ayant répondu au questionnaire, de résultats de satisfaction très, voire extrêmement positifs concernant la prise en charge pré-hospitalière et hospitalière de leur infarctus. 

Nous sommes heureux de tout mettre en œuvre pour offrir un service de qualité pour tous les patients du Valais.

Vous trouverez le lien vers le site internet ELIPS, programme d’éducation thérapeutique post-infarctus des HUG également utilisé à l’Hôpital du Valais. Ce site propose également diverses informations sur la thématique.